Mormon Newsroom
Communiqué de presse

L’interrégion d’Afrique du Sud-Est consacre plus de 10 000 heures de service pendant la Journée panafricaine des « Mains serviables »

Le 17 août 2019, les membres de l'Église et leurs amis, dans toute l’interrégion d'Afrique du Sud-Est, ont mené des projets « Mains serviables » bénissant la vie de milliers de personnes.

Au début de l’année 2019, les Présidences des interrégions d’Afrique de l'Ouest et d’Afrique du Sud-Est ont décidé de désigner conjointement le 17 août 2019 comme « Journée panafricaine des mains serviables ».  On encourage de mener des projets « Mains serviables » tout au long de l’année, mais le 17 août devait être une journée spéciale « Mains serviables ».

Dans une lettre datée du 1er mars 2019, adressée à tous les présidents de pieu, de district et de mission, aux évêques et présidents de branche, la Présidence de l'interrégion d’Afrique du Sud-Est a encouragé les dirigeants à travailler avec les gouvernements locaux pour identifier les besoins des collectivités et organiser un événement de service « Mains serviables » phare le 17 août, en utilisant le thème « Alléger les fardeaux les uns des autres ». Les assemblées des vingt-trois pays de l’interrégion où l'Église est présente, ont commencé à élaborer un projet spécial « Mains serviables » ce jour-là.

Le 17 août, des centaines de projets « Mains serviables » ont béni des collectivités de différents pays dans toute l’interrégion. Voici quelques exemples de différents projets.

Zambie :  On a peint l'extérieur de l'hôpital local.  On a nettoyé le commissariat de police du quartier. On s'est associé à la « Empower Foundation » en faisant don des lits à une clinique médicale.

Kenya : On a contribué avec des pierres, du ciment et du sable pour aider à construire une salle de classe dans une école secondaire. On a fourni de la nourriture et des vêtements à une maison pour enfants.

Tanzanie : Cent cinquante volontaires ont nettoyé et élagué des aménagements paysagers dans un cimetière local.

Afrique du Sud : Deux cent vingt bénévoles ont travaillé avec l’association « Rise Against Hunger » pour aider à emballer cinquante-cinq mille repas pour des enfants affamés. D'autres ont réparé et repeint des pupitres d’écolier dans une école locale. Tandis que d'autres fournissaient des produits sanitaires aux écolières.

          

  

République démocratique du Congo :  Soixante-quinze volontaires ont nettoyé un orphelinat. D'autres ont peint le bâtiment de la Police nationale.

Cameroun : On a organisé un lavage de voitures. On a nettoyé les rues de la ville

Congo : Don de sang à l'hôpital local. On a aidé à nettoyer les rues de la collectivité.

Ouganda : On a nettoyé un centre médical et planté une nouvelle pelouse. On a visité et réconforté les patients.

Namibie : Don de nourriture et d'articles de toilette à un orphelinat.

Angola : On a parrainé une campagne de sensibilisation sur l'importance de garder l'environnement propre. Don de sang dans un hôpital local.

Mozambique : On a aidé à distribuer des appareils auditifs en partenariat avec la Fondation Nzwan Adatia.

Zimbabwe : Nettoyage de décharges illégales dans la collectivité en partenariat avec le conseil du gouvernement local.

Au cours des dernières années, les projets de la Journée panafricaine Mains serviables ont généré des milliers d'expressions de gratitude et béni la vie de milliers de personnes. Ils ont également contribué à renforcer le sentiment d'unité et de partenariat avec les membres des collectivités où les projets ont été menés.

        

À Luanda, en Angola, l'administrateur de l'hôpital où le projet « Mains serviables » de don de sang a été mené, a appelé et a pris des dispositions pour qu'un bus transporte les volontaires jusqu'au lieu de la manifestation. Le directeur de la communication, Josemar Domingos, a déclaré : « C’est la première fois qu’ils proposent de fournir un moyen de transport. Ils se sont sentis comme étant partenaires du projet. En fait, notre journée « Mains serviables » est désormais reconnu dans toute la ville. Un certain nombre de personnes de la collectivité souhaitent se joindre à nous. »

Remarque concernant le nom de l’Église:Quand vous parlez de l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours, veuillez utiliser le nom complet de l’Église la première fois que vous la mentionnez. Pour avoir plus de renseignements sur l’utilisation du nom de l’Église, consultez notre Guide de rédaction.