Les liens de Russell M. Nelson avec l’interrégion d’Afrique du Sud-Est

Les liens de Russell M. Nelson avec l’interrégion d’Afrique du Sud-Est

Communiqué de presse

En 1985, en tant que nouveau membre du collège des douze apôtres, Russell M. Nelson a reçu du président Ezra la tâche de superviser l’œuvre de l'Église en Europe de l'Est et en Afrique. Depuis 1985, le président Nelson a visité de nombreux pays de l’interrégion d’Afrique du Sud-Est, dont le Madagascar, le Malawi, la Namibie, la Zambie, l'Afrique du Sud, le Mozambique, la Tanzanie, l'Ouganda, l'Éthiopie, le Kenya et le Zimbabwe. Cinq de ces pays étaient consacrés à la prédication de l'Évangile par frère Nelson. La Namibie et la Zambie ont été consacrées en 1992, la Tanzanie et l'Éthiopie en 2003 et le Malawi en 2011.

       
      

Lors de sa visite en Tanzanie en 2003, lorsqu’il a consacré le pays à la prédication de l'Évangile, Nelson, alors frère, a dit: «Le Seigneur honore les bénédictions de ses serviteurs ... Quand une prière de consécration a lieu, des bénédictions suivent. Une prière de consécration établit la voie, mais le pouvoir vient de vous les membres et les dirigeants de l'Église ... Le Seigneur établira une Église ici par vos efforts. »

En 2011, Ronald A. Rasband, alors membre de la présidence des soixante-dix, a donc accompagné frère Nelson au Malawi. Frère Rasband a dit: «Pendant le voyage, une Écriture me revenait à l'esprit. Cette Écriture se trouve dans les Doctrine et Alliances 107: 35, «Les Douze étant envoyés, en possession des clefs, pour ouvrir la porte par la proclamation de l'Évangile de Jésus-Christ.» Nous étions littéralement en mesure de témoigner de ce verset en action comme frère Nelson a consacré le pays du Malawi ... »

La population de l'Église a considérablement augmenté entre 1985 et 2018. On compte plus de 210 000 membres dans l’interrégion d’Afrique du Sud-Est et plus de 560 000 membres à travers l'Afrique. En avril, le président Nelson a dit aux membres de l'Église au Kenya: «La population que compte l’Église pour tout le continent africain est à peu près la même que celle que comptait toute l'Église quand j'étais petit.

    

Une bénédiction spéciale qui montre la croissance de l'Église, sont les temples. Le temple de Johannesburg, en Afrique du Sud, a été consacré en 1985, année où frère Nelson a reçu la tâche de superviser l’œuvre de l’Église en Afrique. Quatre autres temples dans l’interrégion d’Afrique du Sud-Est sont soit en construction ou ont été annoncés. Le temple de Kinshasa, en République démocratique du Congo, et le temple de Durban, en Afrique du Sud, sont en construction et seront bientôt consacrés. Deux autres temples ont été annoncés mais les travaux de construction n'ont pas encore commencé. Un temple à Harare, au Zimbabwe et un temple à Nairobi, au Kenya.

 

En avril 2018, le président Nelson a déclaré aux saints de Nairobi: «Notre message au monde est que Jésus est le Christ et que sa voie est la voie de la joie et du bonheur non seulement dans cette vie mais dans la vie future ». L'impact du service du président Nelson, et son témoignage du Sauveur, sont une bénédiction dans l’interrégion d’Afrique du Sud-Est, pour nous aujourd’hui et le sera pour les générations à venir.

Remarque concernant le nom de l’Église:Quand vous parlez de l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours, veuillez utiliser le nom complet de l’Église la première fois que vous la mentionnez. Pour avoir plus de renseignements sur l’utilisation du nom de l’Église, consultez notre Guide de rédaction.