La statue de l'ange Moroni est placée au sommet du temple de Durban en Afrique du Sud

Communiqué de presse

Le 25 octobre 2018, une belle journée sud-africaine illuminée par le soleil, la statue de l'ange Moroni a été placée au sommet du temple de Durban, en Afrique du Sud. Les spectateurs étaient ravis de voir Moroni élevé dans les airs, puis doucement abaissé pour être placé sur le pinacle doré du temple. Situés sur une colline surplombant la campagne sud-africaine vallonnée, le temple et la statue de Moroni sont un phare étincelant qui illumine le monde d'en bas.

 

Thomas S. Monson avait annoncé le temple en 2011; c'est le 9 avril 2016 qu'a été donné le premier coup de pelle pour les travaux de construction. Anton Fourie, le maitre d’œuvre, a dit que la construction du temple nécessitait des matériaux  de qualité supérieure et un niveau d’exécution plus supérieur que d’ordinaire. Les entrepreneurs étaient également tenus de ne pas fumer et d'agir avec respect sur le chantier de construction du temple. Il a promis à l’entrepreneur que les travailleurs seront motivés et respectueux une fois qu’ils seront en pleine exécution de construction. Frère Fourie dit que les ouvriers avaient une révérence à leur égard et avaient l’impression qu’une présence sacrée était là pendant qu’ils étaient sur le chantier du temple.

                               
                             

La fin des travaux de construction du temple est prévue pour 2019. Une fois terminés, la Première Présidence déterminera une date pour dédier le temple.

Jacques De Wet, président du pieu de Hillcrest, situé près du temple de Durban, en Afrique du Sud, dit que les membres de son pieu sont absolument ravis pour le temple. Depuis l'annonce du temple, plus de membres se devenu dignes pour se rendre au temple et le désir de participer à l'œuvre du temple pour l'histoire familiale s'est accru. Le temple a déjà béni les membres!

Zwelethu Mhlongo, le président de pieu de Durban, Afrique du Sud, a dit que lorsque le temple a été annoncé, il s'est senti très reconnaissant et quelque peu non méritants une telle bénédiction. Le président Mhlongo a également dit que les membres avaient hâte de voir le temple dédié et que le fait de l'avoir construit suscitait un respect croissant de tous les cultes dans le pieu.

                        
                

Glen Bray et Judy Bray, le couple missionnaire d'âge mûr, servent sur le site du temple. Frère Bray sert comme consultant pour la construction et sœur Bray fait rapport deux fois par semaine sur l'évolution des travaux de construction du temple. Ils expriment leur gratitude pour cette bénédiction particulière d'être si étroitement associés au développement du Temple. Ils disent que des gens viennent de partout, sur le site, pour se renseigner sur le temple.

            
      

Sœur Tina Carvalho, du pieu de Durban, ainsi que ses parents Julio et Emilia Carvalho, de Porto, au Portugal, ont été ravis de voir l'emplacement de la statue de l'ange Moroni depuis un point d’observation hors site. Ils étaient ravis de la voir bien en position. Julio, qui n'est pas membre de l'Église, a dit que c'était un bâtiment magnifique. Emilia et lui avaient hâte d'en savoir plus sur l'Église.

Sohelele Mngoma du pieu de Durban, qui était aussi sur place, était également très ravi de voir la statue bien positionnée. Il a dit que ses parents et grands-parents ne sont pas membres de l'Église. La culture zouloue est très préoccupée par la connexion avec ses ancêtres. Le temple a donné aux parents et aux grands-parents de frère Mngoma une appréciation des liens éternels que le Temple procure.

    Alors que la statue d’Angel Moroni reposait sur le sommet du temple, un observateur a commenté, disant : «Le bâtiment ressemble maintenant à un temple.»

Remarque concernant le nom de l’Église:Quand vous parlez de l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours, veuillez utiliser le nom complet de l’Église la première fois que vous la mentionnez. Pour avoir plus de renseignements sur l’utilisation du nom de l’Église, consultez notre Guide de rédaction.